Il arrive qu'on ait recours aux services d'un courtier pour l’obtention d’un contrat d’assurance. Il est utile pour tous les différents types de demande d’assurance. Le courtier est devenu un auxiliaire indispensable dans le processus de négociation avec les banques. Son principal but est d’accompagner son client pendant toutes ses démarches. Le courtier assure cet accompagnement en fournissant des conseils avisés à son client. Voici une explication détaillée de la fonction de courtier en assurance.

Le rôle du courtier

Le courtier a un rôle bien spécifique auprès de son client. Il couvre plusieurs aspects de la négociation. Premièrement, le courtier aide son client à trouver l’assureur idéal. Il utilise son expérience technique afin de dénicher la meilleure offre pour son client. Ensuite, il vous aidera pendant la phase de négociation. Le courtier vous permettra de gagner du temps en se substituant à vous auprès des banques. Il vous permettra également de gagner beaucoup d’argent en vous obtenant un meilleur taux de crédit. Votre courtier vous aidera à sélectionner la meilleure offre.

Pendant la phase de négociation, le courtier défend activement vos intérêts. Il négocie les garanties et la durée du contrat d’assurance. Il utilise les bons arguments pour vous donner une bonne image auprès des différents organismes bancaires. En cas de suite favorable à votre demande, il effectuera également un suivi et vous aidera dans le respect des clauses du contrat d’assurance. Le choix de votre courtier suisse en assurance doit être bien réfléchi.

Ce que vous devez éviter

En engageant un courtier pour votre demande d’assurance, vous devez savoir qu'il s'activera à votre avantage autant que nécessaire durant tout le processus de négociation. Pendant toutes les démarches, le courtier parlera et agira en votre nom. Il faut donc que votre courtier soit quelqu'un de sérieux en qui vous pourrez avoir confiance. Ne choisissez donc pas un courtier dans la précipitation.

Vous devez étudier votre courtier en contrôlant ses références. Vous vérifierez par exemple son inscription à la FINMA. C’est un organisme qui s’occupe de la régulation du métier de courtier. Vérifiez que votre courtier connait bien le secteur bancaire et qu’il vous fait des propositions intéressantes.