Le Costa Rica est la destination touristique la plus prisée d’Amérique Centrale. Pour cause, le pays bénéficie d’une importante biodiversité qui le met en bonne position en termes de tourisme durable.

Une destination paradisiaque

Jonction entre l’Amérique du Sud et l’Amérique du Nord, le Costa Rica héberge diverses espèces vivantes très attirantes. Bordé à l’Est et à l’Ouest par la mer des Caraïbes et l’Océan Pacifique, avec ses volcans et ses nombreuses forêts pluviales, il constitue la destination idéale pour les naturalistes.

Depuis les années 50, le gouvernement local a entamé une politique environnementale très stricte. En effet, 30% du territoire du Costa Rica sont des zones protégées. Grâce à son écosystème, représentant 5% de la biodiversité terrestre, le tourisme est son principal atout.

Une politique stable

Même si le Panama et le Nicaragua possèdent aussi un écosystème pratiquement semblable au Costa Rica, celui-ci a l’avantage de jouir d’une bonne stabilité politique. Certainement, le Costa Rica est un pays pacifique qui ne possède aucune armée (supprimée par le gouvernement depuis 1948). Mais il a investi massivement dans la santé, l’éducation et surtout la préservation de l’environnement.

Aujourd’hui, l’écologie est le premier argument pour séduire plus de touristes. En 1997, le pays a mis en place d’un label de certification en termes de tourisme durable. Cela consiste à inciter les entreprises recourir uniquement à des démarches écoresponsables.

Favoriser les énergies renouvelables

Tour récemment, le gouvernement a généré la totalité de l’énergie du pays de façon renouvelable pendant 75 jours. Ainsi, le Costa Rica est le premier pays sans CO2. Et le gouvernement compte bien poursuivre cette prouesse jusqu’en 2022. Aussi, ce record met le pays en tête de liste dans le domaine du tourisme durable.

Une hausse annuelle de 5% pour le tourisme

En 2013, le Costa Rica a accueilli 2.34 millions de touristes, devançant ainsi le Panama et le Guatemala. Grace à la croissance annuelle de 5% du secteur du tourisme, le pays s’attend à près de 2.7 millions de touristes en 2016.

Le tourisme est un secteur rentable et le gouvernement profite de cette rentabilité pour investir dans la protection de sa nature très appréciée.

Avec son slogan ‘Costa Rica, sans produits artificiels’, le gouvernement prévoit prochainement de promouvoir le tourisme de santé et séduire de plus en plus de dirigeants d’entreprise.