Pour le leader mondial du traitement de l’eau, Veolia Environnement, 2015 est l’année d’un nouveau plan, qui s’étendra jusqu’en 2018. Si les dernières années ont été axées sur une diminution des prix, un désendettement ou encore une meilleure collaboration avec les pays émergents notamment, cette fois, le numéro 1 du domaine se concentrera particulièrement sur une croissance organique, selon le PDG,  réélu début 2014.

La croissance organique, nouveau plan de développement de Veolia Environnement

Selon Antoine Frérot, PDG de Veolia Environnement et mandaté jusqu’en 2018, les priorités du numéro 1 mondial du traitement de l’eau seront centrées particulièrement sur la croissance organique cette année 2015. L’entreprise achèvera le plan de transformation suivi pour la période 2012-2015. Et aussitôt, définira ses objectifs d’efficacité et de développement de croissance pour les trois prochaines années à venir. Pour le leader, pas question de se contenter d’une grosse acquisition ou d’une fusion, de surcroît d’une ou avec une entreprise moyenne (clin d’œil à son principal concurrent). Pour Veolia Environnement, grandir seul constitue une meilleure stratégie économique décisive.

Le développement organique vital dans la conquête de nouveaux marchés selon Veolia Environnement

Pour Veolia Environnement, le développement organique constitue la stratégie idéale pour acquérir de nouveaux marchés. En effet, selon l entreprise, acheter ou s’allier à une autre entreprise ne garantit pas de nouvelles compétences, ni de nouveaux savoir-faire, bien qu’une telle procédure puisse augmenter sa taille et l’étendre sur le point géographique. Le problème n’ayant donc rien à voir avec les moyens d’investissement, Antoine Frérot préfère les utiliser aux nouveaux marchés qu’une croissance organique semble plus susceptible d’apporter. Autre priorité pour l’entreprise leader du traitement de l’eau pour 2015 : une croissance externe, en vue d’obtenir les technologies nécessaires pour combler ses nombreux clients.

Veolia Environnement et la réduction des coûts

Veolia poursuit sa diminution des prix, néanmoins, elle compte parallèlement privilégier cette fois l’efficacité opérationnelle de ses installations et achats, si la réduction des coûts ces dernières années était axée sur le prix de ses structures.