Vinci Autoroutes exprime sa volonté de participer à la préservation de la biodiversité par le biais du contrat de partenariat signé avec la LPO pour une durée de 3 ans.

Cela fait maintenant presque 20 ans que dure la relation entre Vinci Autoroutes et la ligue LPO. Leur association commençait en 1997 en vue de l’exécution de l’autoroute A837. D’année en année, ce partenariat les a amenés à mettre en valeur l’environnement au sein de leur mécanisme de construction, selon Gilles Calas, un des directeurs de Vinci Autoroutes. Désormais, l’environnement est toujours intégré dans leurs projets depuis leur ébauche jusqu’à leur exécution.

Par le biais de cette signature, l’association bénéficiera annuellement de 70 000 euros durant 3 ans, suivant la subvention mécène allouée par Vinci Autoroutes. Ce dernier participe ainsi à une opération financière permettant de mieux comprendre notre milieu environnemental, selon son DG.

Entre un règlement de plus en plus exigeant et la promesse du ‘paquet vert autoroutier’, les spécialistes de l’autoroute se sont, au fur et à mesure, ouverts à une coopération avec les associations de préservation environnementale.

Le président de la LPO, Allain Bougrain Dubourg, souligne que leur complémentarité n’est pas naturelle, toutefois, il est impératif qu’elle le devienne. C’est leur échange d’expérience justement qui a permis de concrétiser ‘écoducs et éco-pont’.

Il a ajouté que cette association ne concernera pas que les autoroutes. La nature a beaucoup contribué quant à la réussite de l’économie dans le monde, sauf qu’elle est détruite à 40% de nos jours. C’est la raison pour laquelle entreprendre des actions pour préserver la biodiversité est une priorité.

Il est important de continuer à corriger les effets des grandes entreprises autoroutières sur le milieu naturel par des projets de sauvegarde de l’environnement à raison de 100 millions d’euros.